top of page
Rechercher

Le futur cabinet : une yourte

Dernière mise à jour : 7 sept. 2021

Ce sera pour le printemps, pour le moment beaucoup trop de choses a faire..


Jusqu'à présent je me déplaçais énormément pour prodiguer mes soins. La quasi-totalité des trajets se faisaient en moto. Environ 300 kilomètres par semaine, en plus des heures de travail, juste éreintant! Du coup, plus le temps d'assurer les accompagnements pour les personnes en fin de vie qui me prenaient une vingtaine d'heures par mois. Pardon la Maison de Tara, je vais revenir promis. Parfois je partais à 9h du matin sur mes jours de congé et, j'enchainais quatre voire 5 soins à la suite et ce, de manière bénévole. Une belle expérience qui m'a comblé de joie mais qui m'a épuisé. J'en avais plein le dos de la moto et des trajets. Du coup, une hernie discale est venue contrecarrer ma témérité. Mes ambitions de "guérisseur baroudeur itinérant" devaient clairement être revues à la baisse.


Cette expérience fut exceptionnelle en terme de rencontre, de rapprochement humain, de compréhension de la souffrance et surtout a attisé ma curiosité sur la conscience humaine.


Je précise que je continuerai à me déplacer, mais beaucoup plus modestement, eut égard à mon disque vertébrale malmené, sans doute, par la flemmardises des suspensions de mon bolide.


Alors voilà, désormais il va falloir venir à la maison pour recevoir un soins. Imaginez que je prodiguais parfois une dizaine de soins par semaine, sur mes jours de congé, et ce, bénévolement. Bon c'était une belle expérience.


Alors il a bien fallu me résoudre à faire venir les gens à moi. Je précise que je vis dans un chalet de 42 m2 au sol, avec mon épouse, mes deux filles, le chien et les deux chats.. Sans compter les trois boucs nains qui égalisent notre "pelouse un peu rustique". A oui, j'oubliais le coq "Hardy" et les 10 poules, ainsi que la dizaine de ruches de mon beau-père.




Il était donc grand temps de trouver une solution, installer la table de massage au milieu du salon n'est pas le meilleure idée, surtout avec l'hernie discale.... (Mon épouse devant l'installer à chaque fois)...


J'ai donc imaginé construire une petite cabane à côté du chalet. Puis une amie est venue me trouver pour son fils qui s'était déchiré le ménisque droit, et dont l'opération l'avait laissé avec une articulation gonflée et douloureuse. Et c'est alors qu'elle m'a dit:


"Tu sais, mon cours de méditation se déroule dans une yourte, du devrais en installer une".


Il a fallu environ trois heures pour que l'information atteigne enfin la noisette qui habite ma boite crânienne pour que je regarde mon terrain et que ladite information se "matérialise devant moi".


C'était évident, j'allais installer une yourte dans mon jardin. Quoi de plus atypique? En plus c'est rond, pas besoin de nettoyer dans les coins. Je n'y connais rien mais voilà, encore un futur défi à résoudre.. Merci Sandra...


Finalement je n'y connaissais rien non plus en site internet et en blog. Après quelques galères et quelques dizaines d'heures, j'arrive quand même à écrire quelque chose. Enfin bon, c'est une autre histoire.


Si vous avez des idées (pour la yourte), n'hésitez pas à m'en faire part, je suis preneur.


Je m'y vois déjà, pas vous? ;o)


Objectif printemps 2022


A suivre...





307 vues2 commentaires
Post: Blog2_Post
bottom of page