top of page
Rechercher

Les bains dans l'eau froide, peut-être une nouvelle activité pour vous aider?

Dernière mise à jour : 6 juin 2023


Quelques explications


Bon, soyons clair, jamais je n'aurais cru être capable de faire ça. Cependant, au vu des effets, je suis obligé de partager mon expérience et pourquoi pas de vous inviter à vous immerger avec moi.




Tous ceux qui me connaissent, savent qu'il m'est, ou plutôt qu'il m'était impossible de rentrer dans l'eau si elle n'avait pas 30 degrés minimum. Cela exclue bien entendu la baignade dans le lac et dans la plupart des piscines.


Il m'était vraiment impossible d'entrer dans l'eau, surtout arrivé à certaines parties du corps, alors que je tentais de m'immerger depuis plus de 15 minutes. Bon vous avez compris, je n'aimais pas ça et bien souvent je renonçais à me baigner, me contentant d'observer ceux qui avaient eu le courage d'entrer dans cette eau inhospitalière.


Comment ça a commencé


Mais c'était sans compter ma rencontre avec une femme hollandaise, adepte des bains en eau froide. Rencontrée pendant une retraite chamanique, (on écrira aussi là-dessus), elle m'a parlé de sa pratique et je me suis vraiment dis que je n'en serais jamais capable.


Et quand elle m'a proposé de l'accompagner une fois, j'ai dis oui par politesse, mais en étant persuadé qu'elle oublierait. Et bien elle n'a pas oublié.


Me rappelant régulièrement mon engagement, "ma folie", je me suis soudainement rappelé du grondement incessant que j'entend en bas de chez moi : LA RIVIERE..


Et oui, il y a une rivière à moins de 100 mètres de chez moi, eau de source qui serpente en tourbillonnant, et dont l'activité au fil des siècles, a façonné des sortes de bassins naturels, entrecoupés de cascades, elles-mêmes formées par des concrétions de calcaire. Inutile de préciser que les rares fois aux cours desquelles je suis descendu mettre les pieds dans cette rivière, la douleur ressentie dans mes membres inférieurs fut vraiment terrible, à cause de la température glacial de l'eau.


fort de cette "révélation", et même assez fier de l'avoir eue, j'en ai fait part à mon amie... Ainsi venais je donc de commettre l'irréparable, puisque le surlendemain, et à de multiples reprises depuis, je me retrouvais immergé dans le bassin glacé..


Le lendemain donc, accompagné de ma fille Sarah, nous sommes descendus à la rivière.. Voir photo.. Il s'agissait d'un simple repérage, mais une envie irrésistible de tremper nos pieds nous pris.

Le temps de nous balader un peu dans les bassins, l'eau jusqu'aux chevilles, une douleur nous pris les pieds à tous les deux et nous avons fini par battre en retraite pour remonter au chalet.


Malgré tout, une sorte d'excitation s'empara de nous et nous nous promîmes de retourner le lendemain avec nos maillots de bain, et en fonction du courage, nous verrions bien.


Le lendemain au réveil, j'y pensais déjà, et à peine avais je dis bonjour à ma fille, qu'elle me demanda quand est-ce que nous irions dans la rivière. Je repoussais l'heure fatidique le plus possible mais vers 15h, à court d'excuses, il était temps de faire preuve de courage.


Les choses sérieuses


Maillots de bain enfilés, nous voici au bord de la rivière avec Sarah. Une petite plage jouxte notre bassin, et une petite cascade s'écoule dedans, en éclaboussant les environs. Il se dégage de cet endroit, une grande paix. Ne sachant comment faire, j'ai opté pour le micro courage suivit d'une fuite stratégique.. D'abord les pieds, rester quelques secondes puis sortir de l'eau. Ensuite jusqu'au chevilles, fuir à nouveau. Puis les genoux, les hanches et ainsi de suite jusqu'à être dans l'eau totalement au bout d'environ cinq interminables minutes. En tout, nous y sommes retournés quatre fois. Le dernier bain nous a permis de rester quinze secondes dans une eau que j'estime avoir entre 5 et 8 degrés.


Une fois immergé complètement, la première sensation a été un immense choc ressenti dans tous le corps, comme si le corps se contractait entièrement. Une véritable douleur, dont l'épicentre semblait émaner de la cage thoracique. En effet, à peine dans l'eau glacée, une sorte de mâchoire est venue comprimer mon thorax, et m'empêcher de respirer correctement. Ma respiration s'est immédiatement accélérée, tous les muscles du corps contractés, sensation très désagréable car nouvelle. Mais au quatrième bain, mon corps s'habituait déjà. Au niveau des pensées, impossible de détourner mon attention des sensations corporelles, immersion totale dans le moment présent. Intéressant, je me promets d'y réfléchir à tête reposée.


Alors comment expliquer les sensations ressenties en sortant de l'eau? Au niveau du corps premièrement, mais également sur le mental. Le corps me brûlait littéralement, une sorte de brûlure, mais une brûlure agréable, et une douce chaleur qui semblait irradier depuis l'intérieur du corps. Plus aucune sensation de froid, l'impression d'avoir laissé plein de choses négatives dans l'eau, d'avoir été nettoyé en profondeur, avec une énergie nouvelle en moi. Sensation très inattendue et très intrigante. Difficile de reproduire avec des mots, une expérience profondément transformante.


L'apprentissage


Quelques jours plus tard, mon amie hollandaise et moi-même fûmes de retour au bord de l'eau. Nous posâmes nos affaire sur un arbre, lequel semblait avoir poussé pour servir de porte serviettes.

Et alors que deux jours auparavant je me jetais lamentablement dans l'eau sans me préparer, elle m'expliqua de quelle manière il fallait procéder.


Premièrement, préparer son corps en lui parlant, en se rendant au bord de la rivière. Lui expliquer qu'on allait l'immerger dans l'eau froide mais que c'est ok. Puis une fois au bord de l'eau en maillot de bain, il faut bouger, sauter, chauffer doucement le corps, puis taper chaque centimètre carré de son corps avec ses mains. L'idée est de ressentir une brûlure à la surface de la peau sur tout le corps. Une fois que cette étape est achevée, il faut encore procéder à certains étirements, puis ensuite rentrer dans l'eau directement sans hésitation.


Ce fut chose faite, je crois avoir poussé un cri vraiment grotesque, et passé le choc des trente premières secondes, l'inconfort total s'est transformé en sensation de plénitude, de calme mental, de paix intérieure, de sensation de connexion très intense avec la terre, via le contact de l'eau. Après 3 minutes, nous sommes sortis et durant l'heure qui a suivi, un sentiment de légèreté, d'allégresse et de joie m'ont envahis de manière très intense.


L'effet a duré toute la journée et les jours suivants. J'ai pu noter une diminution de l'anxiété et du stress dans mon quotidien, surtout au niveau professionnel. En y retournant régulièrement, je peux constater que cet état est durable, je sens que mon corps évacue à chaque fois un trop plein de stress et qu'une énergie nouvelle semble émerger de l'espace ainsi créé.


Les infos trouvées sur internet


En cherchant sur internet, on trouve évidement toujours les mêmes informations, au niveau des bienfaits:


- renforcement du système immunitaire

- résilience psychique

- récupération accélérée après effort

- activation de la combustion des graisses par la production de chaleur


Des contre indications pour les personnes présentant des problèmes cardiaques sont signalées, ainsi que des mises en garde contre l'hypothermie et les chocs thermiques Cela semble plus en relation avec des bains dans les lacs que dans un petit ruisseau. Toutes ces indications sont très intéressantes mais comme toujours, seule compte l'expérimentation personnelle.


Projet


Alors évidement, j'ai envie de partager cela avec vous, qui me contactez parce que quelque chose ne va pas. Je réfléchis à comment proposer une sorte d'atelier, dans la rivière, avec méditation, bain et soin énergétique par imposition des mains. Je n'ai trouvé ça nulle part.


Il me faut bien entendu acquérir de l'expérience dans le domaine et j'espère pouvoir proposer cet atelier dès le mois de juillet. Je diffuserai plus d'informations sur mon site à la fin du mois de juin. Avis aux amateurs courageux.

151 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Post: Blog2_Post
bottom of page