top of page
Rechercher

Les soins énergétiques

Dernière mise à jour : 20 sept. 2021

En fouillant dans ma mémoire, en essayant de remonter aussi loin que possibles, les seules notions de soins énergétiques dont je puisse me rappeler m'amènent au catéchisme et, plus particulièrement, aux Evangiles. En effet, les récits de la vie de Jésus sont mes premiers contacts avec le monde de la guérison par imposition des mains.


Oui je sais, à la seule évocation des religions, certains vont commencer à avoir de l'urticaire. Cependant, les religions sont ce que les hommes ont bien voulu en faire. Elles ne sont pas l'expression des messages du Christ, de Mahomet ou de Dieu lui-même. Ce ne sont que l'expression de la compréhension que l'homme à fait de messages le dépassant totalement.


Chronologiquement Il n'était pas le premier, les Egyptiens déjà, pratiquaient des guérisons par imposition des mains. Mais Jésus, souvent, disait : Ta foi ta sauvé! Il y a deux milles ans déjà, il nous montrait la corrélation entre la pensée et la matière. Mais je m'égare. Le Christ donc, en imposant ses mains sur les malades, pouvait guérir, faire marcher les paralytiques, chasser les démons, ressusciter les morts.


On peut aisément imaginer qu'il détenait un pouvoir autre que celui des guérisseurs d'aujourd'hui. Mais il a montré la voie.


De quelle énergie s'agit-il? Quelle est cette force? De quelle nature est-elle constituée? De quelle essence? D'où provient-elle? Comment agit-elle?


La science matérialiste et, par analogie la médecine, taxe volontiers les effets des soins énergétiques "d'effet placebo". Par ignorance sans doute, la plupart des médecins n'ont jamais testé quoi que ce soit, jamais reçu un soin énergétique, ne se sont jamais hasardé à tenter de ressentir les sensations que cette énergie produit sur le corps et sur la conscience. Tout juste restent-ils campés sur leur position. Réaction normale, après avoir ignoré quelque chose qu'on ne comprend pas, on le tourne en ridicule puis, en désespoir de cause, on le combat férocement avant d'abdiquer.


Aucune étude sérieuse sur le sujet n'a été menée. Reste que l'élévation d'une civilisation, se mesure à sa capacité de prendre soins de ceux qui la compose. Non pas à enrichir une élite. Je m'égare à nouveau.


L'effet placebo donc, me convient partiellement, dans la mesure où on admet parfaitement que l'effet de la pensée du patient, la qualité de sa pensée, la conviction profonde qu'une guérison lui est administrée, influence et agit de manière positive sur le corps physique, et donc sur la matière.


Allez donc parler d’effet placebo pour la guérison d’un nourrisson, d’un animal ou d’une plante dont la vigueur s’est décuplée suite aux soins reçus, alors que ses copines d’à côté continuent leur stagnation, avec un flegme démoralisant.


Si il ne s'agissait que de cela, les aficionados du cerveau et de la science matérialiste, aurait déjà du souci à se faire. Ils oublient également que leur médecine est également impactée par l'effet placebo, dont le pourcentage est très impressionnant dans les études sur les médicaments. Encore une fois, aucune études sérieuses autre que statistiques, n'ont été menées sur l'interaction entre la pensée positive et l'effet sur la matière. Quel phénomène entre en action? Je sais, je ne fait que de soulever des questions. Mais en écrivant ses lignes, je n'ai jamais dis que j'allais vous éviter de réfléchir.


Donc de quelle manière, les soins énergétique opèrent-ils?


La suite mardi…








114 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page